Lumineux-Champollion
  Lumineux-Champollion

 « Langue et écriture sont deux systèmes bien distincts ;  l’unique raison d’être du second est de représenter le  premier. »

                                                Histoire de l’écriture

 

 

 

                                  1816 - 1817

 

  

La route que viennent d’emprunter les frères Champollion et le petit Ali a dû leur paraître une éternité. Surtout qu’au bout, mis à part les retrouvailles avec leurs sœurs, les perspectives « intellectuelles » ne semblaient guère réjouissantes. Á quoi notre futur déchiffreur a t-il bien pu penser ? Peut-être à souffler un peu, mettre de l’ordre dans ses travaux, pourquoi pas explorer une ou plusieurs nouvelles pistes en vue du déchiffrement ?

Toujours est-il que les étreintes des ses sœurs ont certainement réchauffées son cœur de cadet de la famille… privilège du « petit dernier ! »

Il occupera son temps à régler les dettes paternelles, il officiera en tant que professeur de l’école Lancaster aux principes pédagogique voulant que les plus grands apprennent aux plus petits et certainement, s’est-il rendu dans la librairie paternelle pour y mettre un peu d’ordre.

 

Et les hiéroglyphes dans tout ça ?

 Lettre à Augustin Thévenet :

 

 

«  Je continue avec ardeur mes travaux littéraires. Ma grammaire égyptienne est presque terminée et mon grand dictionnaire prend déjà une ampleur digne de celui qui la compose. »

 

 

 

Jean-François Champollion ne lâchera rien.

 



Enfin le temps vire au beau… Les surveillances sont levées et les libertés recouvrées, mais pendant ce temps à Grenoble, c’est la valse des cabales…

 

1817, en avril, ne te découvre pas d’un fil Champollion-Figeac, mais vers Paris, déjà tu voyageais...

Pendant ce temps, la concurrence ? Et bien il y a le « comparatiste » Docteur Thomas Young qui émerge un peu en extorquant de Rosette des noms… Akerblad lui a cessé ses travaux dans ce domaine. Quand aux autres, suivons l’avis de Jean-François et n’y prêtons guère attention.

Nous sommes le 21 d’octobre 1817, Ali et Cadet embrasse bien fort la famille et fouette cocher, la diligence s’ébranle dans un épouvantable concert de grincements.

Direction Vif…

 

« Puisses-tu accéder au lieu où se trouve le Dieu, au lieu saint où se trouve le Dieu. Puisses les survivants (du Dieu) t’accueillir, les introducteurs t’introduire, que les Dieux se réjouissent à ton approche. »

                               (Mort et Au-Delà dans l’Égypte ancienne)

 

« Ouvrez-moi ! Que j’entre parmi vous ! Je suis l’un d’entre vous !»

                                (Mort et Au-delà dans l’Égypte ancienne)

 

 

 

 

 

 

 



MISSION CHAMPOLLION

 



Par Patrick Kararsi

  

   

Statue de Bartholdi – Collège de France .   « Je veux consacrer ma vie à l’antique Egypte. » JF Champollion. Statue de Bartholdi – Collège de France . « Je veux consacrer ma vie à l’antique Egypte. » JF Champollion .
JFC par Mauzaisse 1830 (Copie, don de Mr Hervé Champollion) JFC par Mauzaisse 1830 (Copie, don de Mr Hervé Champollion)
JFC par Rougé JFC par Rougé
JFC par Étex JFC par Étex
JFC à l'IFAO au Caire JFC à l'IFAO au Caire
JFC JFC
JFC par Mme de Rumilly 1823 JFC par Mme de Rumilly 1823
JFC par Angelelli 1836 JFC par Angelelli 1836
Hermine Hartleben 1ère biographe de JFC 1906 (Don de Mr Martin Hartleben) Hermine Hartleben 1ère biographe de JFC 1906 (Don de Mr Martin Hartleben)
logo association "lumineux-champollion" logo association "lumineux-champollion"
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Patrick Kararsi "Tous droits réservés"